HUB NEWS

14 fiches pour mieux comprendre la smart city

La smart city est constituée de nombreuses dimensions. Cette collection de 14 fiches recense les solutions et les leviers disponibles pour aider tous les territoires à relever les défis de demain : fluidifier les déplacements, développer de nouveaux modes de transports, optimiser les flux d’eau et de déchets, concevoir des bâtiments évolutifs, développer les énergies renouvelables et les réseaux intelligents, etc. Le groupe Caisse des Dépôts accompagne ces expérimentations, investit dans les entreprises de la smart city et innove pour apporter des solutions ancrées dans l’intérêt général.

Définition de la stratégie smart city, réalisation d’études, information et mobilisation des habitants, mise au point de techniques de collecte et d’exploitation des données, recherche de financements, élaboration des cadres juridiques, choix de partenaires et de prestataires techniques… Le numérique bouleverse les différentes phases de conception de la ville et les modes d’intervention des collectivités publiques. Et bon nombre d’entre elles peuvent se sentir démunies pour appréhender ces évolutions.

Télécharger la fiche « Concevoir la ville intelligente de demain »

 

 

Partager son véhicule ou un trajet, obtenir un transport de porte à porte même si l’on est à mobilité réduite ou si l’on réside loin du centre-ville, tester un véhicule entièrement autonome sur un site industriel… Notre rapport au transport change, fini le schéma unique de la voiture individuelle : la mobilité est davantage vécue comme un service – avec des transports collectifs partout et à la demande –, ce qui enrichit nos choix.

Télécharger la fiche « Développer de nouveaux modes de transport »

 

 

Demain, les véhicules électriques et les modes de transport doux s’imposeront pour lutter contre la pollution de l’air des villes. Les traditionnelles stations essence devront se transformer en bornes de recharge électrique, les parkings à vélos se multiplieront autour des gares et des arrêts de tramway…

Télécharger la fiche « Rendre la mobilité sobre et écologique »

 

 

Rendre la ville fluide et les déplacements plus faciles : voilà sans doute le principal défi de la révolution urbaine numérique. Comment lutter contre l’engorgement et le temps perdu
dans les transports ?

Télécharger la fiche « Fluidifier les déplacements »

 

 

Un des piliers de la ville intelligente ? C’est l’Internet des objets, c’est-à-dire des objets capables d’interagir entre leur environnement physique et leur écosystème numérique.
Cette technologie transforme les ustensiles et les services du quotidien, pour les entreprises comme pour les particuliers. Chaque jour, un foisonnement de start-up invente
ainsi de nouvelles applis, de nouveaux réseaux, de nouvelles plateformes. Portée par ces outils connectés, la façon de travailler change : plus besoin de se déplacer systématiquement
dans son entreprise, on peut travailler de chez soi en télétravail ou dans des espaces mutualisés de co-working, situés à proximité de son domicile.

Télécharger la fiche « Investir dans les startups et encourager l’innovation »

 

 

Parce que les bâtiments occupent une place prépondérante dans le paysage urbain, ils sont impactés par les innovations de la ville intelligente. Des innovations technologiques qui
sont engendrées par le numérique avec, en particulier, la généralisation d’objets et de services connectés : capteurs, caméras, thermostats et compteurs intelligents, domotique, télégestion, relevés automatisés, télésurveillance… Ces bouleversements au quotidien doivent se mener avec les habitants et les usagers des immeubles, et en leur faveur.

Télécharger la fiche « Connecter les bâtiments avec et pour les usagers »

 

 

Consommer moins d’énergie, émettre moins de gaz à effet de serre. Demain, la ville intelligente devra améliorer sa performance énergétique, un objectif qui concerne forcément les bâtiments, puisqu’en France, ce sont eux qui consomment le plus d’énergie, tous secteurs économiques confondus.

Télécharger la fiche « Rendre les bâtiments moins énergivores »

 

 

Trop de bureaux ? Pas assez de logements ? Ou l’inverse ? Quand une ville se transforme, quand sa population évolue (quand elle vieillit ou accueille davantage de jeunes ménages, par exemple), quand de nouvelles entreprises s’installent, les bâtiments devraient se métamorphoser aussi. Mais à quel coût pour la collectivité et avec quel impact environnemental ?
Le bâti évolutif et réversible est au cœur de la ville intelligente, car il démontre la capacité d’anticipation et d’adaptation vis-à-vis du patrimoine construit, autant que le souci de maîtriser les coûts futurs.

Télécharger la fiche « Concevoir des bâtiments évolutifs »

 

 

Les villes ne seront jamais la campagne. Elles se sont même longtemps développées en opposition à la nature. La réintroduction de cette nature dans la cité est un phénomène récent
qui repose sur la prise de conscience que les enjeux environnementaux, même en ville, influent autant sur le développement économique que sur la qualité de vie des habitants. Aujourd’hui, une multitude de possibilités permettent d’intégrer la biodiversité dans les espaces publics urbains, dans les parties communes des logements (sociaux ou privés) et dans les sites d’entreprises. Comment ? En mobilisant l’intelligence et la participation des usagers, aidés par des outils numériques.

Télécharger la fiche « Intégrer la nature en ville »

 

 

S’ils menacent directement la vie des habitants, les risques naturels (inondations, tempêtes…) perturbent aussi le fonctionnement des communes et des services publics. Dans les prochaines décennies, le dérèglement climatique va accentuer cette menace. Grâce notamment aux technologies numériques, la ville intelligente peut renforcer sa résistance aux risques naturels.

Télécharger la fiche « Prévenir les risques naturels »

 

 

Les flux de véhicules qui traversent les villes sont les plus visibles… mais loin d’être les seuls. La ville constitue en effet un métabolisme complexe où se croisent des flux d’eau, de déchets, de matières, d’informations. La connaissance fine de ces circuits peut nourrir de réelles économies financières et écologiques, quel que soit le mode de gestion choisi économie mixte, délégation de service public, régie). Quant à la révolution numérique, elle joue aussi un rôle décisif dans ce pilotage.

Télécharger la fiche « Optimiser les flux d’eau et de déchets »

 

 

La ville de demain produira une partie de son énergie depuis son propre territoire. Comment ? Grâce à ses toitures, son sous-sol, son « air » ou ses déchets, qui constituent autant de
gisements à utiliser. Grâce aux réseaux intelligents (smart grids), elle pourra réduire sa consommation énergétique et répartir les calories selon des usages différenciés : habitants,
entreprises, commerces, bureaux…

Télécharger la fiche « Développer, en ville, les énergies renouvelables et les réseaux intelligents »

 

 

Capteurs, caméras, compteurs, services et objets connectés, données collectées et échangées… Dans la ville intelligente, le numérique est à la fois un moyen de communication, un objet d’innovation et le moteur d’une nouvelle économie, voire d’une nouvelle société. Encore faut-il que des infrastructures physiques existent pour permettre la diffusion et la valorisation des données : des infrastructures télécom pour les transporter, des data centers pour les stocker. Encore faut-il que les réseaux très haut débit (THD) couvrent l’ensemble du territoire, ce qui n’est pas toujours le cas – seule la moitié de la population française bénéficie actuellement du THD.

Télécharger la fiche « Financer vos infrastructures numériques »

 

 

Des lampadaires publics détecteurs de présence ; des trottoirs électriques qui emmagasinent l’énergie produite par les passants ; des colonnes numériques servant de plan de ville, de guide touristique, de billetterie spectacles et de bulletin municipal ; des abribus vous proposant des itinéraires sur mesure selon le temps dont vous disposez ; des bancs connectés permettant de recharger son téléphone et de visualiser la météo des prochains jours… Ces équipements ne sont pas pour demain, ils existent. Urbains et malins. Pour aménager ses espaces publics ou installer du mobilier urbain innovant, la ville intelligente mise sur les technologies numériques, tout en insistant sur la sobriété énergétique, le respect de l’environnement et la participation des citoyens.

Télécharger la fiche « Aménager l’espace public »

 

By Caisse des Dépôts  ☞ Site – LinkedIn – Twitter